#VDV70 - HALLOWINE T'es folle ou bien ?

T'es Folle ou Bien ?

Chut c'est Hallowine !

Olivier Zavattin


A l'invitation de Sébastien de  Vin Parleur pour ce #vendredisduvin N°70,
je ne pouvais résister au thème...

" Fût un temps, que les plus jeunes parmi nous n’ont pas connu,
où le correcteur de Google remplaçait le mot « Carignan »
automatiquement par « craignant ».
 Bon vieux temps, avec tous ces vins que l’on ne pouvait pas boire,
 dont on ne parlait pas. Des vins clandestins, des vins qui faisaient peur :
Carignan, Picpoul noir, Terret gris…
On osait même boire des « Vins de Table », sans millésime, et dont la composition secrète ne se transmettait que de père en fils par des mots chuchotés dans les nuits les plus obscures. Ne parlons même pas des vins en biodynamie, sans sulfites ou étrangers, c’était le bûcher direct…
Tout ceci a bien changé.
Aujourd’hui on boit ce que l’on veut !
Du Cinsault (en rouge), de l’Aramon gris et de la Folle noire, on ose à nouveau le Muscadet et on admet déjà avoir apprécié un vin allemand ou italien.
C’est même un peu « hype ».
C’est pour cela, que je vous demande de lâcher vos vins les plus craignants, les plus terribles, les plus effrayants et les plus incroyables pour fêter ensemble HALLOWINE ce vendredi 31 octobre : cépages bossus, vins rouge sang ou blanc fantôme, sortez les vins que vous aimez depuis trop long temps en cachette de la cave pour hanter nos verres !
QUE VOS PAPILLES FRISSONNENT ! "
 
 
 
T'es Folle ou bien ?
 
Oui, oui c'est bien de la Folle que je parle, oui la Reine de Toulouse,
non pas la Folle Blanche qui peut transformer notre cerveau en citrouille, mais cette
Folle noire, racée, épicée... issue d'un sol riche en oxyde de fer et argile...
 
La Folle Noire d'Ambat tu connais pas ?
 
C'est de la négrette, de chez Ribes, au Domaine Le Roc à Fronton,
Halloween, nous l'avons fêté en Avril 2013, au domaine,
une dégustation magique, dîner dans le chais, guitare, tripous
et cassoulet... autour de l'Amour et du Partage...
 
Rendez-vous l'année prochaine !
 
 
 
(c) Olivier ZAVATTIN - Les vendredis du vin - 31 octobre 2014

Commentaires

Articles les plus consultés