Un, deux, Trois Grands Crus !

Les Grands Crus d'Alsace,
1975...2014...
 
Caveau du Sommelier by Olivier Zavattin
 
La notion de Grand Cru apparaît en Alsace dès le IXe siècle.
Ainsi, les meilleurs terroirs sont nés du savoir-faire et de l’expérience des viticulteurs, qui ont révélé, avec le temps, les sols les plus remarquables sur des pentes souvent impressionnantes, bénéficiant de micro-climats uniques.
Aujourd’hui, 51 terroirs délimités selon des critères géologiques et climatiques stricts constituent la mosaïque des Alsace Grands Crus.
Les vins qui en sont issus représentent 4 % de la production totale du vignoble.

- Des aires délimitées -

Ces lieux-dits d’exception, inspirés des noyaux historiques de production,
 ont été strictement délimités en aires parcellaires par l’INAO (Institut National de l’Origine et de la Qualité), lors de plusieurs séances du comité.

De 1975 (date de création) à 2007, 51 lieux-dits ont ainsi progressivement été définis, la superficie de ces parcelles pouvant varier de 3 à 80 hectares.

Ces lieux-dits ont été reconnus en 2011 comme autant d’Appellations,
 chaque lieu-dit bénéficiant désormais de la protection en qualité AOP.
Ces AOC sont soumises aux règles de production les plus strictes du vignoble,
certains lieux-dits pouvant par ailleurs choisir de renforcer encore ces règles :
 
 Zotzenberg
sylvaner admis en grand cru
 
Caveau du Sommelier - MOF 2014 2015 - préparation concours
 
Altenberg de Bergheim
peut provenir d'un assemblage de cépages
 
Concours Un des Meilleurs Ouvriers de France MOF Sommellerie 2014 2015
 
- dernier Grand Cru en 2007 -
 peut provenir d'un assemblage de cépages
 
 s’orientant ainsi vers une viticulture ambitieuse et qualitative.

Les Grands Crus d’Alsace représentent une production
annuelle moyenne de près de 45 000 hl, soit 4% seulement
de l’ensemble des vins d’Alsace.
 
 

- Des règles de production les plus strictes du vignoble -

Le cahier des charges de 2011, décrit les contraintes fixées en termes de conduite de la vigne, de vinification, de rendement, de récolte des raisins…

Mais déjà en 2001, le décret du 24 janvier, visait à impliquer davantage les syndicats viticoles dans la gestion de leur lieu-dit. Ainsi cette gestion locale permettait aux producteurs de Grands Crus de travailler ensemble à la valorisation de la qualité et de la typicité des vins de leur terroir. Cette souplesse leur permet aujourd’hui de s’orienter vers des choix ambitieux.
Le nouveau cahier des charges décrit ainsi les contraintes renforcées qui ont été fixées pour les lieux-dits :
Zotzenberg, Altenberg de Bergheim et Kaefferkopf.

Rendement

 Le rendement de base a été fixé à 55hl/ha pour tout cépage issu d’un Grand Cru.

Encépagement

Quatre cépages sont généralement admis dans les appellations Grands Crus :
 le Riesling, le Muscat, le Pinot Gris et le Gewurztraminer.
 
Trois exceptions viennent cependant déroger à cette règle :
 les assemblages de cépages sont ainsi autorisés dans l’Altenberg de Bergheim et le Kaefferkopf tandis que le Sylvaner est admis dans le Zotzenberg.

Sur l’étiquette…

L’étiquette mentionne obligatoirement l’une des 51 appellations comportant le nom du lieu-dit ainsi que le millésime. Elle indique généralement aussi le cépage,
sauf lorsqu’il s’agit de vins d’assemblage.

Vendanges Tardives & Sélection de Grains Nobles

L’une ou l’autre de ces deux mentions prestigieuses peut compléter sur l’étiquette les appellations Alsace Grands Crus. *

Le lien au terroir

L’évolution constante du cadre réglementaire à travers la mise en place de règles toujours plus contraignantes n’a qu’une seule ambition : consacrer l’influence unique et originale de terroirs d’exception sur des vins authentiques, livrant la mémoire des pierres et la vibration particulière de chaque lieu-dit.
 
51 Grands Crus... La Liste :
 
Altenberg de Bergbieten
Altenberg de Bergheim
Altenberg de Wolxheim
 
Brand (Turckheim)
Bruderthal (Molsheim)
 
 
Eichberg (Eguisheim)
Engelberg (Dalhenheim et Scharrachbergheim)
 
Florimont (Ingersheim et Katzenthal)
Frankstein (Dambach la Ville)
Froehn (Zellenberg)
Furstentum (Kientzheim et Sigolsheim)
 
Caveau du Sommelier by Oz
 
 
Geisberg (Ribeauvillé)
Gloeckelberg (Rodern et St Hyppolyte)
Goldert (Gueberschwihr)
 
Hatschbourg (Hattstatt et Voegtlinshoffen)
Hengst (Wintzenheim)
 
Kaefferkopf (Ammerschwihr)
 
Kanzlerberg (Bergheim)
Kastelberg (Andlau)
Kessler (Guebwiller)
Kirchberg de Barr
Kirchber de Ribeauvillé
Kitterlé (Guebwiller)
 
Mambourg (Sigolsheim)
Mandelberg (Mittelwihr et Beblenheim)
Marckrain (Bennwihr et Sigolsheim)
Moenchberg (Andlau et Eichhoffen)
Muenchberg (Nothalten)
 
Caveau du Sommelier by Oz
 
Ollwiller (Wuenheim)
Osterberg (Ribeauvillé)
 
Pfersigberg (Eguisheim et Wettolsheim)
Pfingstberg (Orschwihr)
Praelatenberg (Kintzheim)
Rangen (Thann et Vieux-Thann)
Rosacker (Hunawihr)
 
Saering (Guebwiller)
Schlossberg (Kientzheim)
Schoenenbourg (Riquewihr et Zellenberg)
Sommerberg (Niedermorschwihr et Katzenthal)
Sonnenglanz (Beblenheim)
Spiegel (Bergholtz et Guebwiller)
Sporen (Riquewihr)
Steinert (Pfaffenheim et Guebwiller)
Steingrubler (Wettolsheim)
Steinklotz (Marlenheim)
 
Vorbourg (Rouffach et Westhalten)
 
Wiebelsberg (Andlau)
Wineck-Schlossberg (Katzenthal et Ammerschwihr)
Winzenberg (Blienschwiller)
Zinnkoepflé (Soultzmatt et Westhalten)
Zotzenberg (Mittelbergheim)
 
 
 * Les mentions "Vendanges Tardives" et "Sélection de Grains Nobles"
peuvent compléter l'AOP Alsace Grand Cru si les conditions fixées par le décret
du 1er mars 1984, modifié en 1999, sont remplies :
 
être issus de vendanges manuelles
 
être issus d'un seul cépage, ce dernier doit figurer sur l'étiquette
 
être issus de vendanges de l'un des cépages suivants :
 
Gewurztraminer
Pinot Gris
Riesling
Muscat
 
présentant les richesses naturelles minimales respectives spécifiques
suivantes en sucre par litre de moût :
 
Gewurztraminer :   VT : 243g/L soit 14°4  -  SGN : 279 g/L soit 16°6
Pinot Gris :            VT : 243g/L soit 14°4  -  SGN : 279 g/L soit 16°6
Riesling :              VT : 220g/L soit 13°1  -  SGN : 256g/L soit 15°2
 Muscat :               VT : 220g/L soit 13°1  -  SGN : 256g/L soit 15°2
 
n'avoir fait l'objet d'aucun enrichissement
 
avoir fait d'une déclaration préalable lors de la vendange auprès des
services locaux de l'INAO qui procéde à un contrôle obligatoire
le jour de vendange chez le producteur
 
être présentés, dégustés et agrées à l'examen analytique et organoleptique
sous leur mention particulière
 
être obligatoirement présentés avec l'indication du millésime
 
Caveau du Sommelier by Oz
 
"Le Clos Saint-Hune, appelé parfois "La Romanée-Conti" de l'Alsace,
a une superficie de 1ha25.
Il est situé sur le lieu-dit Rosacker tout près de l'église d'Hunawirh.
Il fait partie du "gotha" des plus grands vins du monde.
On y produit du Riesling d'une qualité et d'une complexité exceptionnelles.
A attendre plusieurs années, au moins 10 ans pour les plus grands millésimes"
 
Préparation MOF 2014 2015 - Sommellerie -
 
Source : Les Vins d'Alsace et Les Vins au Restaurant de Paul Brunet
Notes Personnelles Olivier Zavattin
 
Préparation Concours "Un des Meilleurs Ouvriers de France - Sommellerie"
 
(c) Olivier Zavattin - www.caveaudusommelierbyoz.com - Octobre 2014

Commentaires

  1. Un article instructif et très complet. Qui plus est les photos sont splendides... Merci de nous faire partager votre expérience!

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés