Grands Crus Classés du Médoc

Le Classement de 1855
Grands Crus Classés du Médoc


La classification officielle des vins de Bordeaux de 1855
est la référence établie à l'époque à la demande de l'empereur Napoléon III
pour l'exposition universelle de Paris de 1855.

L'Union des courtiers de commerce près de la Bourse de Bordeaux
reçut une lettre datant de demandant :
 
« de vouloir bien nous transmettre la liste bien exacte et bien complète
de tous les crus rouges classés du département ...
également ... la classification relative aux grands vins blancs ( cliquer ici !)».
 
Ces courtiers de l'industrie vinicole établirent un classement en fonction de la réputation des châteaux et le prix de leur production sur la base d'une tradition de deux siècles de classification informelle, qui à l'époque étaient directement en relation avec la qualité.

 
Les vins furent classés en importance du premier au cinquième cru.
 
Tous les rouges venaient de la région du Médoc sauf
le Château Haut-Brion produit dans les Graves.
 
 Ce classement a connu deux changements depuis la création du classement :
 
en septembre 1855 Château Cantemerle a été ajouté comme cinquième cru
et
en 1973, Château Mouton Rothschild obtint de passer de deuxième à premier cru.
 

Depuis, les vignobles ont changé de superficie, sans que cela ne soit pris en compte.
Ce classement et les 88 châteaux (61 rouges et 27 blancs) qui en font partie sont un sujet de discussion favori des amateurs.


La liste ci-dessous correspond à la version actuelle de la classification.
Les différences avec la version de 1855 sont explicitées entre parenthèses.
Lorsque la commune sur laquelle se trouve un château est différente de son appellation, ceci est précisé entre parenthèses.

Pour découvrir l'histoire de cette classification : cliquez ici !


 
Premiers crus

 
Château Lafite Rothschild
Pauillac
 
Château Latour
Pauillac
 
Château Mouton Rothschild
Pauillac
(second cru en 1855, promu en premier cru en 1973)
 
Château Margaux
Margaux
 
Château Haut-Brion
Pessac-Léognan
(Graves jusqu'en 1986, puis Pessac-Léognan)

 
    Deuxièmes crus


    Château Pichon-Longueville
    Pauillac

Château Pichon Longueville Comtesse de Lalande
 Pauillac

Château Brane-Cantenac
Margaux (Cantenac-Margaux)


Château Durfort-Vivens
Margaux

Château Lascombes
Margaux


Château Rauzan-Gassies
Margaux

Château Rauzan-Ségla
Margaux
(anciennement Château Rausan-Ségla)
 
Château Ducru-Beaucaillou
Saint-Julien
 
Château Gruaud Larose
Saint-Julien
 
Château Léoville Barton
Saint-Julien
 
Château Léoville Las Cases
 Saint-Julien

Château Léoville Poyferré
Saint-Julien
 
Château Cos d'Estournel
 Saint-Estèphe
 
Château Montrose
Saint-Estèphe

Troisièmes crus

 
Château Boyd-Cantenac
 Margaux
 
Château Cantenac Brown
Margaux (Cantenac-Margaux)
 
Château Desmirail
Margaux
 
Château d'Issan
 Margaux (Cantenac-Margaux)
 
Château Ferrière 
 Margaux
 
Château Giscours
Margaux (Labarde-Margaux)
 
Château Kirwan
Margaux (Cantenac-Margaux)
 
Château Malescot St. Exupéry
Margaux
 
Château Marquis d'Alesme Becker
Margaux
 
Château Palmer
Margaux (Cantenac-Margaux)
 
Château Lagrange
Saint-Julien
 
Château Langoa Barton
Saint-Julien
 
Château Calon-Ségur
Saint-Estèphe
 
Château La Lagune
Haut-Médoc (Ludon)
 
Quatrièmes crus
 
Château Duhart-Milon 
 Pauillac
 
Château Marquis de Terme
Margaux
 
Château Pouget
 Margaux (Cantenac-Margaux)
 
Château Prieuré-Lichine
Margaux (Cantenac-Margaux)
 
Château Beychevelle 
Saint-Julien
 
Château Branaire-Ducru
Saint-Julien
 
Château Saint-Pierre
Saint-Julien
 
Château Talbot
Saint-Julien
 
Château Lafon-Rochet
Saint-Estèphe
 
Château La Tour Carnet 
 Haut-Médoc (St.-Laurent)
 
Cinquièmes crus
 
 
Château Batailley 
 Pauillac
 
Château Clerc Milon
Pauillac
 
Château Croizet-Bages
Pauillac
 
Château d'Armailhac *
 Pauillac
 (anciennement Château Mouton-Baronne-Philippe)
 
Château Grand-Puy Ducasse
 Pauillac
 
 
Château Grand-Puy-Lacoste
 Pauillac
 
Château Haut-Bages Libéral
 Pauillac
 
Château Haut-Batailley
 Pauillac
 
Château Lynch-Bages
 Pauillac
 
Château Lynch-Moussas
 Pauillac
 
Château Pédesclaux
Pauillac
 
Château Pontet-Canet
 Pauillac
 
Château Dauzac
Margaux (Labarde)
 
Château du Tertre 
 Margaux (Arsac)
 
Château Cos Labory
Saint-Estèphe
 
Château Belgrave
Haut-Médoc (St.-Laurent)
 
Château de Camensac
Haut-Médoc (St.-Laurent)
(anciennement Château Camensac)
 
Château Cantemerle
Haut-Médoc (Macau)
 entré dans le classement le 19 septembre 1855


* Un des crus classés qui a changé de nom le plus souvent de
Mouton d'Armailhac, il est devenu Mouton Baron Philippe
 puis Mouton Baronne Philippe, en 75, avant de redevenir
Château d'Armailhac, en 89.
 
 
Au Fait, les Seconds Vins ça vous parle ? - Cliquez Ici !

Partons en ballade...

 
 Préparation au Concours "Un des Meilleurs Ouvriers de France" Sommellerie
 
 (c) Olivier Zavattin - www.caveaudusommelierbyoz.com - février 2014

Commentaires

Articles les plus consultés