VDV#56 - Vendredis du Vin - Cépages Oubliés

 
VDV#56 - Les Vendredis du Vin - Cépage(s) Oublié(s)

Quèsaco ?

quèsaco : n.m : Adv. Interrogatif - (langage familier), ça tombe bien ! - Qu'est-ce c'est ?

 
" L'Arche de Noé des Cépages rares et oubliés... "
 
Nous voilà embarqué avec Noé, Jef Heering, de Balthazar Magnum

à la recherche des cépages oubliés...donc des cépages rares...
 
Pour un bloggeur pas très actif, en l'apparence,
voilà un sujet des #vendredisduvin,
ou #vdv pour les addicts, des plus intéressant...

Il y a quelques jours, à l'appel des #vendredisduvin,
j'ai repris mes notes de dégustations à la recherche de cépages oubliés, rares...
 
Malgré un Carignan Gris, archi-boisé, dégusté il y a quelques jours sur une cuisine moderne, franchement pas excitante pour deux kopecs...,
 
je n'ai rien trouvé de mieux que d'aller fouillé au fin fond de ma mémoire...

 
 Œillade facile,
 mais Michel Smith en raffole...
Len d'en lel,
trop Sud-Ouest (je suis fou du Amoureux du Sud-Ouest !),
l'Alicante
(de vieux souvenir),
l'Aramon
 (il en traîne dans les Corbières...),
le Bourboulenc
 (pas assez rare à mon goût, excellent sur le terroir de la Clape...),
le Lledoner Pelut
 (cher à la Famille Pugibet de la Colombette...),
le tourbat
 (un cousin du maccabeu oui mais...),
 
 et là,
je me rappelle d'un cépage vraiment rare et un des plus ancien du Languedoc :

 Le Ribeyrenc

Waouh ! ...              
             ...Quèsaco ?...

Ribéry et Virenque
se sont-ils mis au pif et créé un nouvel assemblage dans le Roussillon ?
 
Que nenni !

 - photo délicatement piquée à Emmanuel Delmas ! -
 
De ce cépage quasi disparu, on en trouve en Languedoc,
du côté de chez swann... (Je crois que chez Swann, on en buvait...)
 
euh, non, du côté de Saint-Chinian chez Thierry Navarre, qui avait vinifié une cuvée avec ce cépage il y a quelques temps,
je ne sais pas si celle-ci existe encore...
(nous sommes bien sur le thème des cépages oubliés, non ? donc j'ai oublié !)...
 

Ce mystérieux Ribeyrenc était assez présent jusqu'au phylloxéra en Languedoc,
c'est un cépage assez tardif, très fin qui est peu chargé en alcool,
d'où certainement le désintérêt des vignerons à l'époque...
car seul de degré rapporté de l'argent...
 
Chez Thierry Navarre, suivant mes notes de dégustations d'il y a quelques temps,
et croyez moi le temps passe...
je retrouve un vin clair, finement épicé et très frais...
 
 
Le Ribeyrenc selon Thierry Navarre :

" Le Ribeyrenc, cépage oublié, un des plus vieux cépages du Languedoc que
j'ai multiplié, replanté sur 3 coteaux de schistes exposé sud-est.
Une perle issu de la conservation, une voie pour l'avenir surtout
par le fait du changement climatique ambiant"

Voilà un joli souvenir de ce cépage oublié, que j'avais tout simplement oublié !
 
Happy Friday autour de l'Amour et du Partage...

 
(c) Olivier Zavattin - Les Vendredis du Vin - VDV#56 - Arche de Noé des Cépages Oubliés - Juin 2013
 

Commentaires

  1. J'ai goûté le ribeyrenc de Thierry à la Fête des Vieux Cépages de Trilla l'été dernier. Faudra venir nous voir cet été ! Merci au passage d'avoir signalé mon amour inconditionnel pour les oeillades de Thierry !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah Les œillades de chez Navarre, un poème !
      Cet été je devrai être dispo maintenant que je vole de mes propres ailes...
      Happy Friday !

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés